+331 40 20 93 31
Accueil » Tableaux » Tableau signé Georges ROCHEGROSSE 1894
tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris rochegrosse-1_antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris tableau ROCHEGROSSE antiquites la credence paris

Tableau signé Georges ROCHEGROSSE 1894

    • Signature : Georges ROCHEGROSSE
    • Époque : XIXe siècle
    • Matériaux : Huile sur toile
    • Dimensions : L. 110 cm X H. 87 cm X P. 12 cm
    • Statut : En Stock
    • Prix :

Description

Pillage d’une villa gallo-romaine par des cavaliers Huns
Huile sur toile ,signée G.Rochegrosse,datée 1894. Georges Antoine ROCHEGROSSE (1859-1938),issu d’un milieu intellectuel et artistique,fut un élève brillant de l’académie Julian,puis des Beaux Arts. Le prix au Salon de 1883,lui permit de partir à la découverte de l’Italie,puis de différentes capitales européennes. Passionné d’archéologie et d’histoire ,il fut très empreint de l’oeuvre de Jules Michelet,avec ses partis-pris et ses approximations. Rochegrosse est connu pour ses toiles représentant des scènes violentes ,montrées à leur paroxysme ( Andromaque de 1883, Vitellius trainé dans les rues de Rome , le bal des ardents,etc…)Ici,l’intensité dramatique de la scène est renforcée par la présence des deux corps gisants,et de la tentative désespérée de la maitresse des lieux, d’échapper à ses ravisseurs. Attila(?)et ses cavaliers assistent à la scène avec indifférence. A noter le souci d’une description « archéologique » des détails vestimentaires ,architecturaux,et décoratifs du peintre,qui habituait les visiteurs du Salon à voir des toiles retracant des passages sanglants de l’histoire de différentes civilisations . (« de tels sujets sont ils vraiment du domaine de la peinture? »,s’interroge Armand Sylvestre en 1889 à propos du « bal des ardents ») cf. :expo de Moulins en 2013 sur « les fastes de la décadence » J.Valmy-Baysse , biographie sur le peintre,1910 Bénézit ,tome 9,p.24 Musées: Alger,Amiens,Grenoble,Lille,Leipzig,Moulins,Mulhouse,Paris, Très beau cadre en bois doré;inscription à l’arrière « appartient à Melle Messier de Rauschenberg ,St Gerand le Puy » Chassis de la maison Hardy-Alan,rue du cherche-midi

Demande d’information

Permission denied