+331 40 20 93 31
Nature morte japonisante signee Roqueplan  Painting A still life with Japanese umbrella,- Camille Prévost-Roqueplan circa 1880  antique store la credence paris  Painting A still life with Japanese umbrella,- Camille Prévost-Roqueplan circa 1880  antique store la credence paris  Painting A still life with Japanese umbrella,- Camille Prévost-Roqueplan circa 1880  antique store la credence paris  Painting A still life with Japanese umbrella,- Camille Prévost-Roqueplan circa 1880  antique store la credence paris  Painting A still life with Japanese umbrella,- Camille Prévost-Roqueplan circa 1880  antique store la credence paris  Painting A still life with Japanese umbrella,- Camille Prévost-Roqueplan circa 1880  antique store la credence paris  Painting A still life with Japanese umbrella,- Camille Prévost-Roqueplan circa 1880  antique store la credence paris  Painting A still life with Japanese umbrella,- Camille Prévost-Roqueplan circa 1880  antique store la credence paris  Painting A still life with Japanese umbrella,- Camille Prévost-Roqueplan circa 1880  antique store la credence paris

Nature morte Camille Prévost-Roqueplan circa 1880

    • Signature : Camille Prévost-Roqueplan
    • Époque : XIXe siècle
    • Matériaux : XIXe siècle
    • Dimensions : l. 108 cm X H. 162 cm
    • Statut : En Stock
    • Prix : §!àà€

Description

Grande huile sur toile « nature morte à l’ombrelle Japonaise »,signée en bas à droite Clle Prévost- Roqueplan , circa 1880. Un bouquet de roses sauvages et de lilas blanc est disposé dans un vase Japonais bleu ,une colombe blanche se tient à ses côtés ,une ombrelle Japonaise a beau décor et une grappe de raisins formant le 1er plan. Fille de Camille Roqueplan ,née en 1835,elle fut doyenne de la societe des Artistes Français en Mars 1938, année de son décès. Elle tint un salon littéraire à Paris et Montfort l’Amaury.Peintre de genre et de fleurs, elle eut pour professeur son père,Camille Roqueplan, et Alfred Stevens. Elle exposa au Salon à partir de 1878;mention honorable en 1881, médaille de bronze à l’Exposition Universelle de 1889. Le musée de Sens conserve un tableau d’elle. étiquette d’exposition à l’arrière n° 959 Deux pièces de renfort ont été apposées à l’arrière ,sans doute pour redresser une déformation de la toile.Cadre d’époque comportant des usures à la dorure et quelques restaurations anciennes aux angles.  

Demande d’information